Imprimer Imprimer Partager Partage
Facebook Twitter Google +

Le biomimétisme à La Maison du Lac de Grand-Lieu

Déc 04, 2020
Marion Jacques

Du 7 au 11 décembre 2020 se tient le Biomim’expo, « le grand rendez-vous du biomimétisme et des innovations bio-inspirées ». Depuis 2019, La Maison du Lac de Grand-Lieu mène un atelier sur le biomimétisme auprès d’étudiants ingénieurs de l’École Centrale de Nantes : l’édition 2020, prévue le 3 novembre dernier, a été annulée en raison de la crise sanitaire. Alors, en attendant 2021… revenons sur la première édition !

Le biomimétisme : de l’innovation inspirée par la nature

Mais au fait, qu’est-ce que le biomimétisme ? « Back to basics », l’étymologie : « bio » signifie la vie, le « mimétisme » est l’action d’imiter quelqu’un ou quelque chose : le biomimétisme, c’est donc le fait d’imiter le vivant, autrement dit la nature*. D’accord, mais dans quel but ?

Il s’agit d’abord d’une démarche scientifique d’observation de la nature et de compréhension de son fonctionnement. L’objectif, ensuite, est de s’inspirer des processus naturels pour créer des solutions ingénieuses et innovantes et faire face aux enjeux actuels de développement durable.

« Le biomimétisme, c’est de l’innovation inspirée par la nature. » 😃

*La danse des canards, cela ne compte pas.

 

Un atelier biomimétisme à La Maison du Lac de Grand-Lieu

C’est à l’automne 2019 que La Maison du Lac de Grand-Lieu mène son premier atelier biomimétisme avec les étudiants ingénieurs de l’École Centrale de Nantes. Les objectifs : apprendre – ou réapprendre – aux étudiants à se reconnecter à la nature et à l’observer ; les amener à observer et comprendre les mécanismes naturels, afin de s’en inspirer et appliquer le biomimétisme aux sciences de l’ingénieur de leur cursus scolaire… mais aussi – et surtout – dans leur métier futur.

Biomimetisme1L’une des missions de La Maison du Lac de Grand Lieu est de sensibiliser le plus grand monde à la perte de biodiversité et à la nécessité de réaliser une transition écologique. Cet atelier est l’occasion pour les étudiants de découvrir les richesses des marais de Grand-Lieu… et d’une manière parfois surprenante ! « Des expériences toutes simples, comme le fait de fermer les yeux, permettent de découvrir notre environnement autrement. En enlevant la possibilité d’utiliser la vue, notre sens dominant, nous devons mobiliser les autres sens « endormis » tels que le toucher, l’odorat et l’ouïe » nous explique Paule, écologue et médiatrice à La Maison du Lac de Grand Lieu.

 

Quel lien entre biomimétisme et biodiversité ?

vie fourmillante des zones humides

Cette approche multisensorielle ainsi que l’utilisation d’outils techniques et de méthodes d’observation permettent aux apprentis ingénieurs de mieux comprendre la nature environnante : comment la faune et la flore s’adaptent-elles aux milieux humides et à la contrainte de l’eau ? Quels sont les différents types de vol des oiseaux ?

Après observation et compréhension de ces mécanismes naturels, les étudiants peuvent alors imaginer de nouveaux matériaux, de nouveaux procédés d’absorption de carbone atmosphérique, etc. Cet atelier leur permet de découvrir que les marais de Grand-lieu sont de merveilleux réservoirs de biodiversité mais aussi de merveilleux réservoirs à idées !

 

Biomimétisme : imiter la nature… mais « pas que » !

Biomimetisme2Cette semaine consacrée au biomimétisme réunit des acteurs et experts de disciplines scientifiques et secteurs d’activité variés. Il s’agit de redécouvrir la nature en tant que source d’inspiration et pas uniquement pour la technologie, mais aussi d’un point de vue politique, philosophique et humain.

Car observer la nature et essayer de copier son génie, oui… mais ce n’est pas le but ultime du biomimétisme ! Il s’agit bien, au-delà des prouesses techniques, de repenser nos sociétés dans leur organisation et leurs aspirations : le progrès ne doit plus être source d’épuisement, voire de destruction de la biodiversité et des ressources naturelles, mais bien contribuer à leur préservation. Réduire l’impact écologique des innovations est donc un enjeu principal pour la recherche sur le biomimétisme.

 

 

Le sujet vous intéresse ? Retrouvez tout le programme du Biomim’expo !

 


Les chiffres clefs de La Maison du Lac de Grand-Lieu

+ de 20.000 personnes touchées par les actions de médiation dont 15.000 entrées payantes accompagnées d’un médiateur scientifique.
+ de 3000 auditeurs – scolaires et étudiants – accueillis en journées complètes autour de projets pédagogiques.


Crédits photo : La Maison du Lac de Grand-Lieu